MINORITY LANGUAGES, MARGINALIZED LANGUAGES, MINORITIZED LANGUAGES OR LANGUAGE IN A MINORITIAL SITUATION? ATTEMPTED DEFINITION AND PERFORMANCES

Cover Page

Abstract


The article presents a sociolinguistic typology of languages that make up the categorical field of a linguistic minority. Meanings and connotations behind such concepts as minorization and minoriza-tion are considered, semantic analysis is presented, similarities and differences of such nominations of minority languages, marginalized language, minorized language and a language in a minoritial situation are given. The semantic analysis is supported by the description of situations corresponding to different categories. While creating a typology the author shows the role of extralinguistic quantitative and qualitative parameters influencing the sociolinguistic type of language. He emphasizes that minority and minoritized languages are not synonymous since the first one is primarily based on quantitative parameters of various types, mostly demoligistic, and second one lies on qualitative parameters, macro-sociolinguistic, functional and sociocultural associated with its status. Special attention is drawn to languages that are put into the conditions of migration as they may experience double or triple pressure from the dominant languages due to their initial status.

About the authors

Antoine Pascaud

UMR 5478 IKER, University Bordeaux Montaigne

Email: antoine.pascaud1@gmail.com; antoine.pascaud1@gmail.com; antoine.pascaud1@gmail.com
Domaine Universitaire, 19 Esplanade des Antille, 33607 Pessac, France
Pascaud Antoine, PhD, professor assistant at the Bordeaux Montaigne University; scientific interests: sociolinguistics, typology of minority languages, regional languages of France

References

  1. Akin, Salih (2004). Comment ne pas nommer une langue? Le cas du kurde dans le discours juridique turc. Babylonia, n°1, pp. 23-25.
  2. Akin, Salih (2006). La Charte européenne des langues, les “langues des migrants” et les “langues dépourvues de territoire”, Lengas, revue de sociolinguistique, n°59. pp. 51-66.
  3. Allardt, Erick (1992). Qu’est-ce qu’une minorité linguistique? in Giordan, Henri (dir.), Les minorités en Europe: droits linguistiques et droits de l’homme. Paris: Kimé. pp. 45-54.
  4. Badie, Bertrand (1995). La fin des territoires. Essai sur le désordre international et sur l’unité sociale du respect. Paris: Faya rd.
  5. Baud, Pascal; Bourgeat, Serge & Bras, Catherine (1995). Dictionnaire de géographie. Paris: Hatier.
  6. Baylon, Christian & Mignot, Xavier (2005). Initiation à la sémantique du langage. Paris: Armand Colin.
  7. Boyer, Henri (dir.) (1996). Sociolinguistique, territoire et objets. Lausanne: Delachaux et Niestlé.
  8. Boyer, Henri (2006). Présentation, Ela. Études de linguistique appliquée, n°143. pp. 261-263.
  9. Boyer. Henri & Natali, Caroline (2006). L'éducation bilingue au Paraguay ou comment sortir de la diglossie, Ela. Études de linguistique appliquée, n°143. pp. 333-353.
  10. Brunet, Roger (2001). Le déchiffrement du monde, théorie et pratique de la géographie. Paris: Belin.
  11. Brunet, Roger; Ferras, Robert & Thery, Hervé (1993). Les mots de la gé ographie, dictionnaire critique, 3 è me édition, Montpellier. Paris: RECLUS/La documentation française.
  12. Conseil de l’Europe (1992). Charte européenne des langues régionales ou minoritaires , http://conventi ons.coe.int/treaty/fr/Treaties/Html/148.htm (consulté le 26 Juillet 2014).
  13. Conseil de l’Europe (1993). Rapport Explicatif de la Charte européenne des langues régiona les ou minoritaires, http ://conventions.coe.int/treaty/fr/Treaties/en/Reports/Html/148.htm (consulté le 26 Juillet 2014).
  14. Dannequin, Claudine (1997). La Charte européenne des langues régionales ou minoritaires, Mots, n°52, pp. 152-157.
  15. Depecker, Loic (2002). Entre signe et concept. Eléments de terminologie générale, Paris: Pres ses Sor bonne Nouvelle.
  16. Djordjevic, Ksenija (2006). Mordve, langue minoritaire, langue minorée: du discours o fficiel à l'ob servation du terrain, Ela. Études de linguistique appliquée, n°143, pp. 297-311.
  17. Grégoire (abbé), Henri-Baptiste (1794). Rapport sur la Nécessité et les Moyens d'anéantir les Patois et d'universaliser l'Usage de la Langue française. Séance du 16 prairial, l'an deuxiè me de la République, une et indivisib le; suivi du décret de la Convention nationale, imprimé s par o rdre de la Convention nationale, et envoyés aux autorités constituées, aux société s populaires et à t outes les communes de la République, http://www.axl.cefan.ulaval.ca/francophonie/gregoirerapport.htm (consulté le 26 Juillet 2014).
  18. Huck, Dominique & Blanchet, Philippe (dirs.) (2006). Minorations, minorisations, minorités: études exploratoires, Rennes: Presses Universitaires de Rennes.
  19. IDESCAT (2009): Esquesta d’usos lingüístics de la població 2008, Barcelone, Generalitat de Catalunya.
  20. Jeantheau, Jean-Pierre (2003). Bélarus: de la langue à l’Etat, Glottopol, revue de sociolingu istique en li gne, n°1, pp. 98-109, http://www.univ-rouen.fr/dyalang/glottopol/numero_1.html (consulté le 26 Juillet 2014).
  21. Jensdottir, Régina (2002). Qu’est-ce que la Charte européenne des langues régionales ou minoritaires? Herodote, n°105, pp. 169-177.
  22. Jimenez-Salcedo, Juan (2011). Quelques pistes méthodologiques en démolinguistique: la langu e catalane et son Enquête d’usages linguistiques, Cahiers québécois de démographie, n° 40/1, pp. 13-38.
  23. Jolivet, Rémi (2004), «Enseignement et maintien d’une langue menacée: le romanche» in Feuillard, Colette (éd.), Créoles - Langages et Politiques linguistiques, Bern, Berlin, Bruxelles, Frankfur t am Main , New York, Oxford, Wien: Peter Lang, 2004.
  24. Kasbarian, Jean-Michel (1997). Langues minorées et langues minoritaires» in Moreau, Marie- Louise (éd.) (1997). Sociolinguistique: concepts de base, Sprimont: Mardaga, pp. 185-188.
  25. Levy, Jacques; Lussault, Michel (2003). Dictionnaire de la géographie et de l’espace des sociétés , Paris: Be lin.
  26. Mackey, William F. (1976). Bilinguisme et contact des langues. Paris: Klincksieck.
  27. Martinet, André (1970). Eléments de linguistique générale. Paris: Armand Colin.
  28. Pascaud, Antoine (2008). Pratiques et vitalité des langues d'immigration européennes en France: le cas du Portugais à Angoulême, Mémoire de Master, Université Michel de Montaigne Bordeaux III (directeur: Alain Viaut). Non publié.
  29. Pascaud, Antoine (2014). Langues d’immigration et rapport au territoire. Le cas des communautés migrantes européennes dans l’agglomération de Bordeaux, Thèse de Doctorat, Université Bordeaux Montaigne (directeur: Alain Viaut). Non publié e.
  30. Saussure (de), Ferdinand (1916). Cours de linguistique générale, Paris: Payot (édition 1995).
  31. Viaut, Alain (2006). Les langues “historiques de l'Europe” et la Charte européenne des langues, Lengas, revue de sociolinguistique, n°59, pp. 67-81.
  32. Viaut, Alain (2014). Langue et territoire à travers les notions désignant les langues en situation minoritaire en France et en Russie In Viaut, Alain; Moskvitcheva, Svetlana (dirs), Catégorisa tion d es langues minoritaires en Russie et dans l’espace post-soviétique, Pessac: Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine.
  33. Viaut, Alain & Pailhé, Joël (dirs) (2010), Langue et espace, Pessac: MSHA.
  34. Walter, Henriette (2008), Aventures et mésaventures des langues de France. Paris: Editions du temps.
  35. Woehrling, Jean-Marie (2005). La Charte européenne des langues régionales ou minoritaires: un commentaire analytique. Strasbourg: Editions du Conseil de l'Europe. de l'Europe.

Statistics

Views

Abstract - 450

PDF (Russian) - 890

Cited-By


PlumX

Dimensions


Copyright (c) 2017 Pascaud A.

Creative Commons License
This work is licensed under a Creative Commons Attribution 4.0 International License.

This website uses cookies

You consent to our cookies if you continue to use our website.

About Cookies